La place du mal dans le monde selon Augustin

 12 min
08/04/2020

Le mal est contenu, Dieu limite sa puissance… C’est Dieu qui aura le dernier mot.

« Dieu n’est pas l’auteur des péchés, mais celui qui leur impose de l’ordre. » Contre Faustus, 22, 78.

« De même qu’il est le Créateur très bon des natures bonnes, Dieu est aussi le très juste Ordonnateur des volontés mauvaises. Ainsi, lorsque les volontés mauvaises usent mal des natures bonnes, Dieu use bien même de ces volontés mauvaises. » La Cité de Dieu, 11, 17.

« Le diable n’est pas resté dans la vérité [Jn 8,44], mais il n’a pas échappé au jugement de la Vérité. Il n’est pas demeuré dans la tranquillité de l’ordre, mais il ne s’est pas soustrait au pouvoir de l’Ordonnateur. » La Cité de Dieu, 19, 13.

« C’est maintenant le Jugement de ce monde; maintenant le Prince de ce monde va être jeté bas. » Jean 12,31.

Production : Association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe / Invité : Jean-Marie Salamito

Vous pourriez aimer aussi

Jésus résume la loi à deux exigences

Jésus surprend les docteurs de la loi en résumant la loi à deux exigences : aimer Dieu et son prochain, tout le reste en découle.

« Rendre à César ce qui est à César »

Mieux connue sous sa forme devenue proverbe la réponse de Jésus mérite d'être méditée en entier.