Désarmer les dieux

Jean-Marie Muller réfléchit ici sur la violence dans les religions et la perversion radicale qui en résulte : tuer au nom de Dieu !
 7 min
12/07/2018 | Religions En librairie

L’auteur montre comment les hommes de foi se donnent volontiers la mission de défendre leur vérité ultime contre les infidèles et les hérétiques. Par l’enseignement d’un discours dogmatique fermé, les religions historiques ont disposé les hommes à l’intolérance plutôt qu’à la bienveillance. ©Electre 2018

Quatrième de couverture 

Le relié poche Jean-Marie Muller nous convie à une immense méditation sur le bien et le mal. Il réfléchit ici sur la violence dans la religion et la perversion radicale qui peut parfois en résulter : tuer au nom de Dieu ! Par l’enseignement rigide d’un discours dogmatique fermé, les religions historiques ont souvent disposé les hommes à l’intolérance plutôt qu’à la bienveillance. Certains hommes de foi ont en effet la conviction de posséder la vérité ultime, et de la tenir directement de Dieu. Ils se donnent volontiers la mission de la défendre contre les infidèles et les hérétiques. « Ceux qui prétendent tout savoir et tout régler, affirme Albert Camus, finissent par tout tuer. Un jour vient où ils n’ont… d’autre science que la pauvre scolastique qui, de tout temps, servit à justifier le meurtre. »

Désarmer les dieux : le christianisme et l'islam au regard de l'exigence de non-violence

Commander le livre sur le site de la librairie protestante

Coproduction : Campus protestant / Librairie protestante
Date de 1ère diffusion : 12 juillet 2018
Invité : Jean-Marie Muller

Dans la même série