Jésus : l’homme qui préférait les femmes

Le nouvel essai de Christine Pedotti, propose de relire les Évangiles en se concentrant sur ses nombreuses figures féminines, par la suite peu valorisées dans la tradition chrétienne. Entretien avec l'auteur.
 9 min
19/10/2018 | Bible En librairie

Une relecture des Evangiles qui souligne l’attention privilégiée de Jésus pour les femmes, de sa mère Marie à la Samaritaine en passant par la femme adultère ou Marie-Madeleine. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Cet ouvrage n’est pas un catalogue de revendications féministes, il est un simple mais ô combien incisif exercice de lecture : en le parcourant, on a l’impression que les évangiles étaient jusques là restés cryptés, bâillonnés par les lectures masculines. En effet, il suffit de porter la focale sur les rapports de Jésus avec la femme adultère, avec la Samaritaine, la Syro-cananéenne, la femme hémorroïsse, sa mère Marie, ou Marie Madeleine, pour comprendre que Jésus a un rapport privilégié avec les femmes, bien plus profond qu’avec ses disciples, qu’il ne cesse d’ailleurs de bousculer. Cette relation particulière, qui va de la tendresse à l’admiration en passant par la compassion, est non seulement exceptionnelle pour son temps et sa culture, mais elle est encore en avance sur les rapports de genres propres à notre époque.

Commander le livre sur le site de la librairie protestante

Coproduction : Campus protestant / Librairie protestante
Date de 1ère diffusion : 19 octobre 2018
Invitée : Christine Pedotti

Sur le même sujet