Les Vaudois, d’un exil à l’autre

Les Vaudois ont réussit à traverser les siècles malgré les persécutions de l'Eglise catholique. Jean-Yves Fischbach revient sur leur histoire.


Au XIIème siècle, Pierre Valdo un riche marchand de Lyon décide de vendre tous ses biens et part sur les routes prêcher l’idéal de pauvreté qu’il a découvert dans l’Evangile. Il crée un mouvement laïc, sans prêtres, radical dans son choix de simplicité, les « Pauvres de Lyon ».

Mais très vite ces disciples de Valdo, les « Vaudois » comme on les appelle, sont condamnés comme hérétiques et violemment persécutés par l’Eglise catholique, ce qui les oblige à se réfugier dans les vallées alpines du Piémont. Certains reviendront ensuite en France repeupler la Provence, notamment le Lubéron.

300 ans avant Luther, les Vaudois sont considérés comme les premiers protestants. La persécution, l’exil, la clandestinité ont forgé dans cette Eglise un sens profond de la liberté, de la résistance face à l’oppresseur et de la solidarité humaine, ce qui l’engage dans un grand nombre de combats actuels, dont celui aux côtés des migrants.

Production : Cerigo Films/france.tv studio
Réalisation : Jean-Yves Fischbach
Année de production : 2019

Logo Présence protestante

presenceprotestante.com

Vous pourriez aimer aussi