Idole : La menace de la foi

Dans le Talmud, celui qui rejette l’idolâtrie se conduit comme s’il acceptait la Torah dans son intégralité.
24/01/2018 | Bible Les mots de la foi

La foi ne nous appartient pas, elle relève du commerce singulier entre notre intime et le Saint-Esprit. Ce qui nous appartient, c’est de ne pas être idolâtre, c’est-à-dire de ne pas accorder un statut divin à ce qui n’est pas Dieu. Le refus de l’idole est une ascèse, car il est si facile, et si courant de se forger le petit Dieu de nos désirs et de nos idées.

Cette vidéo fait partie de la série : Les mots de la foi
Production : Fondation Bersier
Diffusion : Campus protestant
Texte : Antoine Nouis
Présentation : Gérard Rouzier

Dans le même format