Sarah, une petite bonne femme pour qui Dieu s’engage

Sarah, femme d’Abraham, fut enlevée par le roi Abimeleck et puis par le pharaon pour grossir les rangs de leurs harems. Mais c’était sans compter sur l’intervention de l’Eternel qui leur inflige de dures malédictions. Dans ce récit, souligne Ruth-Annie Coyault, c’est Sarah qui se tient sur le chemin de la foi, tandis qu’Abraham semble bien falot.

Production : Fondation Bersier
Entretien mené par : David Gonzalez
Réalisation : Anne-Valérie Gaillard

Vous pourriez aimer aussi

Afrique : le ministère des femmes

Après 30 d'exercice, quel bilan tiré du ministère pastoral des femmes en Afrique ? Réponse de Madeleine MBouté, doyenne de la faculté de théologie de...
 10 min
09/01/2019